Pourquoi un promoteur fait-il appel au crowdfunding immobilier ?

Pourquoi un promoteur fait-il appel au crowdfunding immobilier ?

 
 

Un contexte économique défavorable

 
Les promoteurs font appel aux investisseurs particuliers car ils ont de plus en plus de mal à se faire financer par les banques, lesquelles exigent des promoteurs un apport de 10 % à 15 % du coût total d’une opération immobilière. Cela en raison, tout d'abord, d’une série de modifications législatives récentes qui ont augmenté le coût de la construction et fait baisser la rentabilité des chantiers : normes énergétiques, obligation de construction de parkings dans les programmes immobiliers d’envergure, normes de sécurité. Par ailleurs, la future règlementation Bâle IV (qui rentrera en vigueur en 2017) renforce les obligations des banques en matière de détention de fonds propres, afin que celles-ci puissent passer avec succès les stress tests (la capacité d’une institution bancaire à faire face à de potentielles crises financières futures).
Enfin, les conditions d’octroi de crédit aux particuliers se sont renforcées, ces derniers peuvent donc plus difficilement investir dans des programmes immobiliers.
 
Par conséquent, les banques sont moins enclines à prêter qu’auparavant aux promoteurs immobiliers.
 
Or certains promoteurs de taille moyenne, bien qu’en pleine croissance, ne peuvent pas fournir aux banques l’apport requis pour financer chaque chantier, car ils ont par ailleurs des besoins de trésorerie importants. Sans compter qu’en cas d’allongement des délais de commercialisation de leurs programmes immobiliers, les promoteurs sont parfois obligés d’engager une partie de leurs fonds propres pour faire face.
 
 
 

Les avantages d’un promoteur à recourir au crowdfunding immobilier

 
Plusieurs avantages expliquent qu’un nombre croissant de promoteurs se tournent vers le crowdfunding pour financer leurs programmes immobiliers :
 
- L’achat d’un terrain et le début de la construction sont onéreux. Les fonds reçus par crowdfunding, en complément d’un emprunt bancaire, permettent au promoteur de financer et de démarrer un chantier plus rapidement.
 
- Les collectes de fonds via le système de crowdfunding sont rapides, et la collecte se révéler beaucoup plus fructueuse que ce que le promoteur escomptait.  
 
- L’effet « boule de neige » : avec les marges dégagées, le promoteur peut ainsi augmenter ses fonds propres, financer lui-même sa croissance et moins dépendre de l’octroi des crédits bancaires.