Rentabilité d'une opération de crowdfunding immobilier

Quel est le niveau de rentabilité  d'une opération de crowdfunding ?

 
 
 

Les dépenses inhérentes à un projet immobilier

 
Les dépenses inhérentes à un projet immobilier sont multiples :
 
- Les charges foncières (achat de terrain et frais annexes, comme les frais de notaire ou les frais de viabilisation), qui peuvent représenter jusqu’à un tiers du prix de vente,
 
- Le coût de la construction (matériel et main d’œuvre),
 
- Les frais de gestion et commercialisation du projet, pouvant atteindre 25 % du prix total.
 
 
 

Les techniques permettant d'optimiser la rentabilité d’un projet

 
Un porteur de projet expérimenté utilise plusieurs procédés pour réduire le coût total de l’opération immobilière :
 
- Une taille de programme raisonnable : si le programme est trop vaste, le risque de logements invendus augmente et met en péril la rentabilité globale de l’opération.  
 
- Une construction maîtrisée : le porteur du projet doit solliciter plusieurs devis et s’adresser à un architecte et des entreprises de bâtiment ayant fait leurs preuves, pour éviter des retards de construction, des malfaçons et par ricochet, des coûts supplémentaires baissant la rentabilité globale du projet et pouvant impacter sa trésorerie.
 
- Dans la vente en VEFA, une équipe commerciale compétente est d’autant plus primordiale qu’elle conditionne les paiements fractionnés des acheteurs, lesquels permettent au porteur de projet de payer au fur et à mesure ses prestataires. La pré-commercialisation des logements permet surtout au promoteur d’obtenir un crédit bancaire, qui lui permettra d’acheter un terrain et de commencer à construire. Le porteur de projet doit néanmoins maîtriser les honoraires de commercialisation, car ces derniers se répercutent sur le prix des logements : si leur prix est trop élevé par rapport à ceux pratiqués dans le même secteur géographique, les logements seront difficilement vendus.
 
- La vente en bloc d’une partie ou de la totalité des logements permet un flux financier important pour le porteur de projet et séduit les potentiels acheteurs, car ils peuvent ensuite revendre plus cher chaque logement à la découpe.